Aide à la réindustrialisation

Le ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires) assure la gestion du dispositif « Aide à la réindustrialisation » (ARI) qui a été reconduit en 2018.

L’ARI a pour objectif de favoriser le redressement productif, la revitalisation industrielle du territoire et le développement de nouvelles activités industrielles. Elle prend la forme d’une avance remboursable sans intérêt ni redevance comprise entre 500.000€ et 2 M€.

L’ARI se décompose en 2 volets :

  • Excellence Industrielle : programme pour les PME/ETI qui s’engagent sur un projet de maximum 36 mois avec un investissement d’au moins 5 M€ aboutissant à la création nette de 25 emplois sur le site aidé ;
  • Croissance et développement : programme pour les TPE/PME (avec conditions de seuils) qui s’engagent sur un projet de maximum 24 mois avec un investissement d’au moins 2 M€ aboutissant à la création nette de 10 emplois sur le site aidé.

Pour plus d’informations sur ces aides, voici le cahier des charges : https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/politique-et-enjeux/competitivite/ari/cahier-des-charges-ARI-2018.pdf

aide à la réindustrialisation