L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

Il existe plusieurs activités chez les fleuristes : 

  • les fleuristes indépendants en boutique qui optent plutôt pour le libre-service en jouant sur les prix et la proximité ; 
  • les fleuristes de marché qui n’ont pas de boutique fixe mais qui gardent une part de marché assez stable sur les dernières années ; 
  • les jardineries d’une superficie supérieure à 1 000 m² et spécialisées dans la vente de végétaux, de fleurs, de produits phytosanitaires et de fournitures pour le jardin ; 
  • les marchands grainiers situés dans les villages et les petites agglomérations vendent des graines à planter, des plantes, des fleurs ;
  • la grande distribution, véritable concurrent des fleuristes grâce à ses prix attractifs et à une fréquentation importante ; 
  • la vente à distance avec des services de ventes par correspondance et des ventes en ligne souvent onéreuses.

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

L’activité de fleuriste consiste en l’achat de fleurs, plantes, arbustes en pots auprès de marchés de gros et la revente de ces fleurs aux particuliers et collectivités.

C'est un métier à composante majoritairement artisanal qui recouvre des aspects à la fois techniques, artistiques et commerciaux. De plus, la création florale prend une importance prépondérante. La vente peut s'effectuer en magasin ou à distance.

Certains fleuristes se sont diversifiés dans leur gamme de produits à la vente et proposent également par exemple des chocolats, des peluches ou du vin. 

Une bonne gestion des stocks est le principal facteur de réussite dans ce secteur d’activité. En effet, le principal poste de coût d’un fleuriste reste les achats de marchandises qui présentent un caractère périssable dans les produits vendus, notamment les fleurs coupées. 

Les frais de personnel représentent également un poste stratégique. Les salariés travaillent souvent le week-end et les jours fériés ce qui entraîne des surcoûts.  Le coût des loyers est également à suivre car les fleuristes s’implantent généralement en centre-ville sachant que l’emplacement est un élément déterminant pour pouvoir attirer une clientèle de quartier et de passage. 

Afin d’optimiser leur chiffre d’affaires, les principaux acteurs ont développé des sites internet avec par exemple le service « click & collect » qui donne la possibilité au client de récupérer sa commande chez n’importe quel fleuriste partenaire.

Un nouveau concept d’achat de fleurs en ligne arrive sur le marché : création ou modification de bouquets par des artistes et designers tous les mois avec une livraison sur Paris et en province.

Le métier est soumis à des contraintes particulières, en termes d'horaires et de disponibilités. Les horaires sont souvent importants, l'essentiel des ventes étant réalisé à l'heure du déjeuner, le soir, les week-ends et jours fériés. Dans ce contexte, les conjoints ou les autres membres de la famille sont souvent impliqués dans l'exploitation.

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer ces tâches de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information. Un rapport annuel sur vos cotisations sociales de TNS vous sera remis.

De plus, nous serons présents pour vous accompagner dans le suivi des cartes de fidélité (remise fidélité) et la gestion des stocks.

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de fidélisation de vos clients et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

Fonctionnement

Formation

Il n’existe aucune réglementation pour exercer cette profession. Toutefois, l’obtention d’un CAP ou d’un BEP est vivement recommandée.

Pour le secteur artisanal, un stage de préparation à l'installation (SPI) de 4 à 5 jours est nécessaire auprès de la Chambre des Métiers. Il vous faudra prévoir un budget d'environ 250 € pour ce stage.

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou franchisé. Les seules obligations sont l'inscription au registre du commerce ou l'inscription au répertoire des métiers.

Le Décret n° 98-247 du 2 avril 1998, relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers précise notamment que la qualité d'artisan ne s'acquiert qu'à la condition de pouvoir justifier d'un CAP (certificat d'aptitude professionnelle) ou d'un BEP (brevet d'étude professionnelle) ou d'une immatriculation dans le métier d'au moins six années.

A noter que pour une fleuristerie de plus de 10 salariés, nous serons sur une activité uniquement commerciale.

Règlementation spécifique au métier

Des dispositions en matière de sécurité, d’aménagement et d’équipement sont à respecter telles que l’accessibilité pour les personnes handicapées, la prévention contre un incendie, l’évacuation du public ou l’exposition d’un salarié à un ou plusieurs facteurs de pénibilité.

L'exploitant doit s'assurer de l'utilisation d'une caisse enregistreuse conforme.

Le taux réduit (5,5%) est applicable aux ventes suivantes :

  • simple assemblage de fleurs coupées fraîches ou séchées : le fait que ces assemblages soient enveloppés de papier, de cellophane ou de feuilles de plastique ou de tout autre contenant dont la fonction est limitée au transport, au stockage ou à la conservation des fleurs ne leur fait pas perdre le bénéfice du taux réduit.

Le taux normal (20%) est applicable aux ventes suivantes :

  • les arrangements tels que les compositions florales ou décoratives (vases fleuris, coupes fleuries, corbeille, coussins), les fleurs artificielles, les sapins givrés, les compositions de plantes qui ont demandé une part importante de travail de préparation ou qui comprennent des éléments de décors tels que sujets.

Le taux de TVA applicable aux commissions est celui applicable aux ventes auxquelles elles se rapportent.

Le régime d'imposition pour ces métiers est le BIC.

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

Il n’existe pas de plan comptable professionnel spécifique à cette activité. 

Il est conseillé de ventiler les achats en vue de la revente et les achats de produits destinés à être incorporés à des compositions : la comptabilisation séparée permettra alors de connaître la marge réalisée sur les deux types d’opérations.

Si un système de cartes de fidélité est proposé, il est concevable de provisionner le montant des réductions consenties lorsque celles-ci peuvent être évaluées et ne sont pas des diminutions de recettes futures.

Une valorisation des stocks rigoureuse est de mise avec une différenciation des produits destinés à la revente et des produits utilisés composition florale.

Pour les contrats d’entretien de monuments funéraires considérés comme des contrats de prestations de services, ils seront à comptabiliser en fonction des clauses juridiques spécifiques à ces contrats.

L’opération de transmission est un acte dans lequel le fleuriste enregistre une commande qu'un de ses confrères traitera. Le fleuriste encaisse la totalité de la commande et reverse au réseau le montant net déduit de sa commission.

L’opération d'exécution est un acte dans lequel le fleuriste traite une commande enregistrée par un de ses confrères. Le réseau lui reverse la majorité du montant de la vente, voir une commission de livraison.

Si le fleuriste propose des plantes à la location, le traitement comptable sera différent si la plante est destinée également à la vente ou uniquement à la location (stock ou immobilisation).

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

Au-delà de la TVA et de l’impôt sur les bénéfices (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), les fleuristes doivent acquitter une contribution interprofessionnelle permettant de financer la Val’hor (l’association française pour la valorisation des produits et des métiers de l’horticulture et du paysage).

La convention collective applicable aux fleuristes (JO 3010 - IDCC 1978) et ses points essentiels

Il existe des dispositions régissant le calcul de l’ancienneté. Outre les dispositions légales, sont considérées comme temps de présence pour l’ancienneté les absences pour maternité, les périodes passées dans l’entreprise au titre des CDD, les périodes d’apprentissage, les périodes où l’exécution du contrat de travail a été suspendue pour cause de maladie.

Les heures supplémentaires sont régies par des dispositions modifiées par l’avenant n°4 du 8 juillet 2004 qui prévoit une indemnisation majorée de 12,50% pour les 4 premières heures supplémentaires et 25% pour les 4 heures supplémentaires suivants. Les heures suivantes font l’objet d’une rémunération majorée de 50%.

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge brute par activité / CA par activité : en différenciant au minimum les activités de revente directes et de transformation.
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • Délai de rotation des stocks
  • CA par client : pour connaître le panier moyen de vos clients

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution de chaque catégorie de revenus (par activité) pour déterminer quelle activité soutient l'autre et ainsi ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de réviser certains prix pratiqués par votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

Quelles sont les points stratégiques à suivre ?

Au niveau marketing, il est conseillé d'axer ses efforts autour des éléments suivants : site internet, carte fidélité, prospectus, annonces presse, radio.

Pour mieux adapter votre stratégie et votre politique prix, il est conseillé d'être attentif aux éléments suivants : attractivité de l'emplacement, concurrence, profil clientèle (plus ou moins aisée), attractivité du local et des produits (présentation).

Nos dernières actualités

Aides à l’embauche

Il existe de nombreux dispositifs d’aide à l’embauche notamment en ce qui concerne les secteurs géographiques (comme les ZFU, ZRU ou les ZRR) et les salariés spécifiques. Nous allons aborder ici plusieurs dispositifs concernant l’embauche de salariés spécifiques.

Aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis

Dans l’objectif de promouvoir l’embauche des jeunes apprentis, il a été mis en place un dispositif favorisant leur embauche. Les TPE employant moins 11 salariés au 31 décembre de l’année précédente pourront bénéficier de l’aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis.

Crédit impôt Apprentissage

Le crédit d'impot apprentissage est une mesure d'encouragement à l'embauche des apprentis, pour les entreprises, sans restriction de statut juridique (entreprise individuelle, sociétés de capitaux) ou de secteur d'activités. Une entreprise peut en bénéficier dès lors qu'elle embauche un apprenti pendant au moins 1 mois.