L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

La profession de garagiste recouvre l'entretien, la réparation automobile et des deux roues, mais également la vente de véhicules neufs et d'occasion, la vente de pièces détachées et la distribution de carburant.

La profession regroupe différents professionnels tels que les concessionnaires, les agents, les mécaniciens réparateurs automobile (MRA), les spécialistes de la réparation rapide, les centres automobiles.

 

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

Le garagiste est en rapport permanent avec la clientèle qui lui confie son véhicule et se fie à son expertise. En tant que professionnel de l’automobile, le garagiste diagnostique une panne, propose au client de la réparer, puis a l’obligation de remédier totalement au problème. Il a donc une obligation est de résultat.

Les garagistes doivent impérativement afficher à l’entrée de leur établissement les prix TTC des prestations de manière forfaitaire. Le garagiste doit, avant toute opération, informer son client de la nature et du coût des travaux qu’il va réaliser, cela peut prendre la forme d’une estimation ou d’un devis.

Cette activité doit être placée sous le contrôle effectif et permanent d'une personne justifiant d'une qualification professionnelle pour le métier exercé. 

Si vous exercez en entreprise individuelle, il est vivement recommandé de soumettre ses comptes à un professionnel agréé pour délivrer le visa fiscal pour éviter une majoration de votre bénéfice de 25%. 

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer votre quotidien de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information.

De plus, nous serons présents pour vous accompagner dans le suivi de vos marges et la gestion des stocks.

 

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de fidélisation de vos clients et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

 

Fonctionnement

Formation

L’exercice de l’activité d’entretien et de réparation de véhicules nécessite de remplir des conditions de diplôme technique (CAP ou BEP minimum) ou d’expérience professionnelle (trois années).

Un stage de préparation à l’installation dispensé par les chambres de métiers et de l’artisanat doit être effectué, sauf dispense.

Pour le secteur artisanal, un stage de préparation à l'installation (SPI) de 4 à 5 jours est nécessaire auprès de la Chambre des Métiers. Il vous faudra prévoir un budget d'environ 250 € pour ce stage.

 

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou en réseau. La nature de l'activité sera en règle générale artisanale. On pourra également avoir simultanément une activité commerciale (en cas d'achat/revente). Il sera possible alors d'être inscrit au Répertoire des Métiers et au Registre du Commerce.

A noter que pour un garage de plus de 10 salariés, nous serons sur une activité uniquement commerciale.

 

Règlementation spécifique au métier

La main d’œuvre ainsi que les ventes de pièces sont soumises à la TVA au taux normal de 20%. Il existe une dérogation pour la pose et la facturation des équipements prévus pour les personnes handicapées.

Il convient de préciser qu’en cas de revente d’un véhicule d’occasion par un professionnel (assujetti à TVA), la TVA à reverser est calculée sur la marge (prix de vente – prix d’achat).

Au-delà de 25 € TTC facturés, le garagiste a l’obligation de remettre une facture au consommateur. En-deçà la facture est facultative et ne doit être remise que sur demande du client. 

Le garagiste est responsable du véhicule qu’il garde dans son établissement et de tout dommage qui pourrait subvenir.

Tout professionnel qui intervient notamment sur des équipements tels que des pompes à chaleur et la climatisation de véhicules, et qui manipule à cette occasion des fluides frigorigènes est considéré comme exerçant dans le génie climatique. Il doit, de ce fait, obtenir une attestation de capacité.

De plus, il doit adresser à l'organisme agréé qui lui a délivré l'attestation de capacité et au plus tard le 31 janvier de chaque année, une déclaration mentionnant, notamment, pour chaque fluide frigorigène contenant des chlorofluorocarbures (CFC), des hydrochlorofluorocarbures (HCFC), des hydrofluorocarbures (HFC).

Si les locaux sont ouverts au public, les obligations relatives aux ERP (établissements recevant du public) doivent être respectées.

 

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

Il existe un plan comptable professionnel « Carrosserie, commerce et réparation d’automobiles, cycles et motocycles ».

Pour le régime de la déclaration contrôlée, on doit appliquer une comptabilité de trésorerie (option possible pour la comptabilité d’engagement).

Pour un exercice en société, on applique les règles de la comptabilité commerciale complète.

 

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

 

La convention collective applicable aux garagistes (JO 3034 - IDCC 1090) et ses points essentiels

Il existe une dispense de préavis pour le salarié licencié ayant retrouvé un emploi.

Il est prévu des heures pour recherche d'emploi accordées au salarié qui quitte l'entreprise pendant son préavis.

Des congés payés supplémentaires sont dues dès 20 ans d'ancienneté.

Les salariés ont droit à une majoration de 100% pour travail exceptionnel un jour férié habituellement chômé.

Il est prévu le maintien de salaire pendant le congé de maternité.

 

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge brute par produit / CA par produit et marge commerciale par produit / CA par produit : la différenciation de la marge par produit est souvent intéressante dans ces métiers
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • Suivi de votre situation de trésorerie prévisionnelle
  • CA par client : pour connaître le panier moyen de vos clients

 

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution du chiffre d'affaires et sa saisonnalité pour ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de réviser certains prix pratiqués par votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

 

Quelles sont les points stratégiques à suivre ?

Au niveau marketing, il est conseillé d'axer ses efforts autour des éléments suivants : site internet, carte fidélité, prospectus, annonces presse, radio.

Pour mieux adapter votre stratégie et votre politique prix, il est conseillé d'être attentif aux éléments suivants : attractivité de l'emplacement, concurrence, profil clientèle (plus ou moins aisée), attractivité du local et présentation.

Nos dernières actualités

Aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis

Dans l’objectif de promouvoir l’embauche des jeunes apprentis, il a été mis en place un dispositif favorisant leur embauche. Les TPE employant moins 11 salariés au 31 décembre de l’année précédente pourront bénéficier de l’aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis.

Crédit impôt Apprentissage

Le crédit d'impot apprentissage est une mesure d'encouragement à l'embauche des apprentis, pour les entreprises, sans restriction de statut juridique (entreprise individuelle, sociétés de capitaux) ou de secteur d'activités. Une entreprise peut en bénéficier dès lors qu'elle embauche un apprenti pendant au moins 1 mois.

Taxe sur les Véhicules de Société

La taxe sur les véhicules de société concerne les sociétés à but lucratif utilisant un ou plusieurs véhicules à destination de transport de passagers. Le véhicule doit être immatriculé VP (voiture particulière) ou N1 (usage multiple). A noter que les véhicules à usage commercial ou industriel ne sont pas soumis à la TVS.