L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

Il existe 2 types de débits de tabac : le débit ordinaire (soit permanent qui vend au détail des tabacs toute l'année, soit saisonnier qui vend au détail des tabacs sur des sites et pendant les périodes touristiques) et le débit spécial implanté sur le domaine public concédé ou en régie (gares, aéroports, ports, aires de repos des autoroutes, etc.) ou dans des enceintes non librement accessibles au public.

Le secteur de la librairie/papeterie concerne 4 types d’intervenants : les librairies (pour certaines librairies et papeteries), les grandes surfaces alimentaires (GSA), les grandes surfaces spécialisées et les entreprises de vente à distance.

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

Le gérant d'un tabac-presse doit avoir un panel étoffé de connaissances. Il gère la vente du tabac, de la presse, enregistre le jeu, gère la relation avec les fournisseurs, accueille et fidélise les clients et a une bonne connaissance de la presse, notamment au niveau local.

Il doit conclure avec l’administration des douanes un contrat de gérance pour 3 ans, renouvelable par tacite reconduction par période de 3 ans. 

Le débit de tabac doit être exploité personnellement et le débitant doit être propriétaire de l’ensemble des biens corporels et incorporels du fonds de commerce annexé au débit de tabac.

Les tabacs doivent être vendus au prix publié au journal officiel. Il faut s’approvisionner exclusivement auprès des fournisseurs agréés par l’administration. Il faut satisfaire à toutes les charges d’emploi imposées par l’administration dans un intérêt public (vente de timbres fiscaux…). Les règles d’interdiction de publicité en faveur du tabac doivent être respectées.

L’activité principale d’un tabac/presse est la vente au détail de tabac sous concession d’État. Le fonds de commerce peut néanmoins être le support d’activités accessoires telles que la diffusion des jeux de hasard, de la presse, la fourniture de boissons à consommer.

Une librairie papeterie propose la vente au détail de livres, de journaux, de revues et/ou d’articles de papeterie. En pratique, les libraires ouvrent un compte dit « d’office » auprès des éditeurs ou des diffuseurs de livres qui fixe les conditions générales de vente entre les deux parties.

Une comptabilité spécifique et adaptée au métier de libraire permet de garantir une analyse et un suivi précis de tous ces facteurs : analyse de marge, vérification des soldes des produits commissionnés, pointage des virements internes et analyse de la caisse.

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer ces tâches de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information. Un rapport annuel sur vos cotisations sociales de TNS vous sera remis.

Les pics d’activité se situent à la rentrée et fin d’année scolaires (en décembre) ; il est donc judicieux de faire un inventaire au 1er semestre civil.

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de fidélisation de vos clients et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

Fonctionnement

Formation

Il n’existe aucune réglementation pour exercer cette profession.

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou franchisé. La nature de l'activité sera commerciale il faudra être inscrit au Registre du Commerce.

Règlementation spécifique au métier

L'exploitant doit s'assurer de l'utilisation d'une caisse enregistreuse conforme.

L’activité du diffuseur de presse est composée pour l’essentiel d’opérations commissionnées, que ce soit pour la presse ou pour les activités habituelles comme par exemple la vente de tabac et de tickets de jeux.

Pour l'activité de diffuseur de presse, le régime de l’imposition d’un diffuseur de presse est différent selon son statut mandataire ou non-mandataire. Pour être réputé mandataire, il faut être inscrit au Conseil supérieur des messageries de presse, la rémunération doit être allouée par des écrits périodiques, ne pas facturer la TVA (celle-ci étant acquittée par l’éditeur).

Même s’ils ne sont pas soumis à la TVA, les diffuseurs de presse la font apparaître sur le prix public (taux de 2,1% s’agissant des quotidiens et publications inscrits à la Commission paritaire).

S’agissant de la TVA, le débitant de tabac ne facture pas la TVA car celle-ci est acquittée par le fabricant. Ainsi, les activités annexes de vente de timbres fiscaux et timbres-poste ne sont pas soumis à la TVA. Le droit à déduction n’est néanmoins pas perdu.

Pour les auxiliaires mandataires de la Française des jeux, le détaillant des tickets de loto agissant donc comme mandataire, la TVA n’est acquittée que sur la commission qui lui est versée par le fournisseur. Il en va de même pour les loteries et les produits de grattage.

Pour l’activité de débit de boissons, les ventes à consommer sur place de produits alimentaire ou boissons bénéficient du taux réduit (5,5%) de TVA sauf pour les boissons alcooliques.

Les bénéfices réalisés par les débitants de tabac sont imposés dans la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux). Toutefois, les bénéfices provenant des autres activités (alcool, presse, jeux…) sont quant à eux imposés dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Si l'activité commerciale est prépondérante, l’activité de débitant de tabac est considérée comme une extension de celle-ci et les bénéfices réalisés dans leur ensemble sont imposés dans la catégorie des BIC.  Si l'activité de débitant de tabac est prépondérante, le contribuable doit tenir deux comptabilités distinctes et déposer deux déclarations. 

Le taux de TVA applicable aux livres est le taux dit réduit (5,5%) et s’agissant de la vente de papeterie on applique le taux normal (20%).

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

Les comptes d'achat et de ventes de marchandises doivent être suivis avec attention spécifiquement par activité, voir par fournisseur.

Les diffuseurs de presse, les débitants de tabac et les diffuseurs de loteries réalisent des opérations pour le compte de tiers. Lorsque ces opérations entrent dans le cadre d’un mandat, elles sont comptabilisées dans un compte de tiers et il n’y a que la rémunération du mandataire qui est inscrite au compte de résultat.

Une valorisation des stocks rigoureuse est de mise avec une différenciation des produits par activité voir par fournisseur.

S’agissant des documents justificatifs spécifiques à ce secteur, la lettre de prélèvement de la Française des Jeux fournie chaque semaine fait office de facture s’agissant des ventes de billets de loto.

En matière de vente de vignettes, timbres fiscaux et autres produits assimilés, l’administration établit des liasses d’imprimés qui doivent être conservées et qui serviront de justificatifs.

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

Les éditeurs et libraires sont redevables de la taxe de « rémunération au titre du prêt en bibliothèque » pour les ventes faites aux bibliothèques. La déclaration s’effectue sur le site de la société de perception et de répartition des droits d’auteur, agréée par le Ministère de la culture

La convention collective applicable au librairie (JO 3252 - IDCC 3013) et la convention collective applicable aux café-tabac (JO 3292 - IDCC 1979) et leurs points essentiels

Il existe une obligation de nourriture car l’ensemble du personnel doit bénéficier d’un repas ou d’une indemnité compensatrice de repas pour les café-tabac.

Des durées de travail maximales quotidiennes sont prévues selon le poste occupé par le salarié.

Des dispositions spécifiques en matière de repos, temps partiel, heures supplémentaires sont prévues.

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge brute par activité / CA par activité : en différenciant au minimum les activités, voir au mieux les fournisseurs.
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • Marge commerciale sur la revente des produits (en %) par activité (ou par produits)
  • CA par client : pour connaître le panier moyen de vos clients

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution de chaque catégorie de revenus (par activité) pour déterminer quelle activité soutient l'autre et ainsi ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de mettre en place certaines bonnes pratiques dans votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

Quelles sont les points stratégiques à suivre ?

Au niveau marketing, il est conseillé d'axer ses efforts autour des éléments suivants : site internet, carte fidélité, prospectus, annonces presse, radio ou circuit de distribution alternatif pour les librairies/papeteries.

Pour mieux adapter votre stratégie, il est conseillé d'être attentif aux éléments suivants : attractivité de l'emplacement, concurrence, profil clientèle (plus ou moins aisée), attractivité du local et des produits (présentation).

Nos dernières actualités

Aides à l’embauche

Il existe de nombreux dispositifs d’aide à l’embauche notamment en ce qui concerne les secteurs géographiques (comme les ZFU, ZRU ou les ZRR) et les salariés spécifiques. Nous allons aborder ici plusieurs dispositifs concernant l’embauche de salariés spécifiques.

Crédit d'impôt Formation du chef d'entreprise

Si vous êtes une entreprise imposée selon un régime réel, ou exonérée, vous pouvez en bénéficier. Quelles que soient votre activité (commerciale, industrielle, artisanale ou libérale) et votre forme juridique (entreprise individuelle ou société), ce crédit d’impôt formation du chef d'entreprise peut s’adresser à vous (micro-entreprise exclue). 

Bulletin dématérialisé

A partir du 1er janvier 2017, la dématérialisation du bulletin de paie est devenue la norme et le format papier l’exception. En effet, le décret n°2016-1752 du 16 décembre 2016 indique les modalités de mise en place du bulletin de paie électronique.