L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

L’opticien est un professionnel qui réalise, adapte et vend des articles destinés à corriger les défauts ou les déficiences de la vue sur prescription médicale. Il conseille également les utilisateurs sur les matériels fournis (lunettes de soleil, produits d’entretiens, étuis, instruments d’optique).

L'opticien a une activité commerciale qui consiste à commercialiser ces fournitures.

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

Les opticiens jouissent du monopole de la vente des articles destinés à corriger les défauts de la vue (verres correcteurs et lentilles de contact).

Les opticiens sont susceptibles de sous-traiter certaines opérations de montage. Cette charge est prise en compte dans la détermination du taux de marge.

Il est primordial de bien surveiller et de contrôler la rotation des stocks, le crédit clients et fournisseurs exprimé en nombre de jours.

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer ces tâches de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information.

De plus, nous serons présents pour vous accompagner dans le suivi de votre crédit interentreprise et la gestion des stocks.

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de fidélisation de vos clients et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

Fonctionnement

Formation

Il n'est pas obligatoire de justifier d'une qualification professionnelle particulière pour créer ou gérer un établissement. 

Cependant, seules les personnes diplômées et enregistrées au répertoire ADELI peuvent délivrer des verres et des lentilles de contact oculaire correctrices.

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou franchisé. La nature de l'activité sera commerciale. Il faudra alors être inscrit au Registre du Commerce.

Règlementation spécifique au métier

Le professionnel de santé a l'obligation de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle.

L'exploitant doit s'assurer de l'utilisation d'une caisse enregistreuse conforme.

Chaque professionnel de santé doit justifier, sur une période de 3 ans, de son engagement dans une démarche de développement professionnel comportant des actions de formation continue, d'analyse, d'évaluation et d'amélioration de ses pratiques et de gestion des risques. 

Le taux de TVA applicable au secteur de l’optique correspond au taux classique de 20%. Elle devient exigible au moment de la vente, y compris pour les clients bénéficiant du tiers payant. Les acomptes clients encaissés avant la date de livraison ne doivent pas être soumis à TVA.

Le régime d'imposition pour ces métiers est le BIC.

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

Le chiffre d’affaires de l’opticien peut se distinguer en trois types de ventes qu’il convient de comptabiliser séparément :

  • les produits sur lesquelles des prestations d’optique ont été réalisées ;
  • les ventes de matériel d’optique en l’état ;
  • les prestations sous-traitées ou externalisées. Cela concerne certaines opérations de montages, par exemple, les lunettes percées.

L'opticien indépendant se fournit auprès de centrales d’achat. Cela lui permet de profiter de conditions commerciales avantageuses. Les opticiens franchisés doivent appliquer les conditions imposées par leur franchiseur. Ils n’ont donc pas le choix dans leur politique d’approvisionnement.

La gestion des tiers payants en attente d’encaissement peut se faire sous la forme d’une comptabilité clients. Elle permet de suivre les créances en fonction de chaque organisme. 

La valeur d’un fonds de commerce dans le secteur de l’optique évolue de façon rapide. Dès lors, des tests de dépréciation doivent être conduits régulièrement.

Outre le décalage de trésorerie, réduit par la télétransmission, il convient de s’assurer que le chiffre d’affaires correspondant à des livraisons, partiellement encaissées, figurent en chiffre d’affaires lors de l’arrêté des comptes.

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

La convention collective applicable aux opticiens (JO 3084 - IDCC 1431) et ses points essentiels

Une prime d'ancienneté est prévue pour les salariés ayant au moins 3 ans d'ancienneté.

Suivant les diplômes du salarié, le coefficient et donc la rémunération peuvent être majorés.

Un salarié travaillant dans des locaux insalubres bénéficiera de 0,5 jour ouvrable de congé payé supplémentaire par mois.

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge brute par activité / CA par activité : en différenciant au minimum les 3 types de revenus
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • Marge commerciale sur la revente des produits (en %)
  • Ratio de rotation des stocks : avec la comparaison avec le secteur

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution de chaque catégorie de revenus (par activité et achat/revente) pour déterminer quelle activité soutient l'autre et ainsi ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de réviser certains prix pratiqués par votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

Quelles sont les points stratégiques à suivre ?

Pour mieux adapter votre stratégie et votre politique prix, il est conseillé d'être attentif aux éléments suivants : attractivité de l'emplacement, concurrence, profil clientèle (plus ou moins aisée), attractivité du local et des produits (présentation).

Les investissements effectués par un opticien concernent principalement les postes de dépenses suivants : l’agencement et le mobilier du magasin ; le matériel d’optique et de façonnage des verres ; le matériel informatique (ordinateur, écran TV).

Il faudra être attentif à l'érosion incohérente du taux de marge qui pourrait être dû à des achats mal négociés, des ventes consenties avec des remises trop importantes ou des coulages.

L'opticien devra avoir une attention particulière au dérapage de la masse salariale.

Nos dernières actualités

Mécénat et dons aux associations

Toutes les entreprises assujetties à l’IS ou à l’IR et ayant fait des dons à des organismes à but non lucratif ou des associations peuvent être éligibles à l’obtention d’une déduction fiscale.

Crédit d'impôt en faveur des métiers d'art

Dans le but de favoriser le secteur d'artisanat ou d'industrie d'art et de soutenir la compétitivité et la capacité d'innovation des savoir-faire traditionnels, le crédit d'impôt en faveur des métiers d’art permet d'encourager la création artisanale d'excellence en allégeant ses coûts, notamment salariaux.

Bulletin dématérialisé

A partir du 1er janvier 2017, la dématérialisation du bulletin de paie est devenue la norme et le format papier l’exception. En effet, le décret n°2016-1752 du 16 décembre 2016 indique les modalités de mise en place du bulletin de paie électronique.