L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

La profession de pharmacien peut être exercée sous forme d'entreprise individuelle ou de société (classique ou d'exercice libérale).

Tout pharmacien ou toute société se proposant d'exploiter une officine doit en faire la déclaration auprès du Conseil de l'Ordre des pharmaciens. Le Code de la santé publique reconnaît au pharmacien d’officine le monopole de la vente de médicaments.

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

Le pharmacien est l'exploitant d'une officine de pharmacie, c'est à dire un établissement affecté à la vente au détail de médicaments, produits et objets médicaux, ainsi qu'à l'exécution de préparations officinales.

L’activité de pharmacien nécessite une gestion quotidienne stricte, du fait du nombre important d’opérations réalisées. Le pharmacien doit exécuter lui-même les actes professionnels ou en surveiller attentivement l'exécution s'il ne les accomplit pas directement.

Ainsi, la gestion des stocks revêt une importance prépondérante, les médicaments restant généralement peu de temps au sein de l’officine. Par conséquent, l’utilisation d’un logiciel spécifique de gestion peut sembler primordiale.

Aujourd’hui, le pharmacien évolue dans un environnement économique et social complexe et profondément impacté par la maîtrise des dépenses de santé. Ce contexte exige, de sa part, une vigilance accrue de sa marge brute et du niveau de son stock.

Seuls les pharmaciens titulaires d’une officine sont autorisés à ouvrir une pharmacie en ligne, pour vendre au public des médicaments sur un site internet qu’ils créent et exploitent. La vente en ligne concerne uniquement les médicaments sans ordonnance (non soumis à prescription médicale obligatoire). Avant de créer un site, le pharmacien doit demander l’autorisation de l’agence régionale de santé (ARS) dont il dépend. Le pharmacien doit, en outre, en informer de sa création le Conseil de l'Ordre des pharmaciens dont il relève.

Plus d’une pharmacie sur deux rencontres des problèmes de trésorerie. Le pharmacien en tant que chef d’entreprise doit pouvoir gérer sereinement son entreprise, savoir s’adapter aux évolutions de la demande clientèle, bien acheter, suivre son équipe, se former, avoir tous les outils lui permettant d’améliorer les performances de son officine.

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer ces tâches de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information.

De plus, nous serons présents pour vous accompagner dans le suivi de vos processus de vente et la gestion des stocks.

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de suivi de votre marge et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

Fonctionnement

Formation

Pour exercer la profession de pharmacien, il faut justifier du diplôme français d'Etat de docteur en pharmacie ou de pharmacien.

L'exploitation d'une officine est incompatible avec l'exercice d'une autre profession, notamment avec celle de médecin, vétérinaire, sage-femme, dentiste, même si l'intéressé est pourvu des diplômes correspondants.

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou franchisé. La nature de l'activité sera commerciale.

En cas de création d'une officine sous forme de société, la société sera immatriculée « sans activité » et il sera nécessaire de procéder à une modification de cette immatriculation après l'obtention de la licence et l'inscription au tableau de l'ordre des pharmaciens.

De plus, les pharmaciens peuvent également créer une société d’exercice libérale soumise à l’impôt sur les sociétés.

Règlementation spécifique au métier

Pour les locaux ouverts au public, les obligations relatives aux ERP (établissements recevant du public) doivent être respectées.

L'exploitant doit s'assurer de l'utilisation d'une caisse enregistreuse conforme.

L’autorisation d’implanter une officine de pharmacie dans une commune dépend du nombre d’habitants. La création d’une nouvelle pharmacie étant exceptionnelle, l’implantation se fait principalement par transfert d’une pharmacie d’une commune à une autre ou par regroupement de pharmacies existantes. Tout transfert, regroupement ou création de pharmacies est soumis à la délivrance d’une licence par l’agence régionale de santé (ARS).

L’avantage de créer une SPFPL (société de participation financière des professions libérales) est présent dans la possibilité de réaliser l’acquisition de titres de société cible (sous forme de SEL) en optimisant la situation fiscale et financière de l’investisseur.

La SPFPL permet aussi d’acquérir un local professionnel sans apport personnel. Effectivement, la SPFPL peut également détenir une participation dans une SCI qui pourra acquérir les locaux professionnels.

L'ouverture d'une officine de pharmacie ne peut être autorisée par voie de création que dans les communes qui sont dépourvues d'officine, les zones franches urbaines ou territoires entrepreneurs, les quartiers prioritaires de la politique de la ville, les zones de revitalisation rurale, les zones de redynamisation urbaine.

La pharmacie doit effectuer une demande d'enregistrement auprès de la CAPM. Cette formalité doit être effectuée auprès de la caisse primaire d'assurance maladie du lieu d'implantation de l'officine, afin que l'officine soit conventionnée.

Le régime d'imposition pour ces métiers est le BIC.

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

L’approvisionnement se fait généralement auprès de grossistes qui envoient une fois par mois une facture récapitulative par taux de TVA. Les rétrocessions effectuées entre pharmacies doivent être comptabilisées en chiffre d’affaires.

Le tiers payant consiste pour le pharmacien à délivrer des produits avant d’être payé par l’assurance maladie. Il faut être vigilant et s’assurer que ces ventes non encore encaissées sont bien comptabilisées dans le chiffre d’affaires et effectuer un suivi très rigoureux des en-cours.

Il est conseillé d'isoler les comptes d'achat et revente de produits.

On retrouve en particulier à l'actif d'une pharmacie, le cas échéant, son fonds de commerce, les murs de la pharmacie, les outils informatiques, le stock de médicaments.

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

Le législateur prévoit trois taux de TVA applicables en fonction des médicaments et produits vendus :

  • un taux intermédiaire de 10 % pour les médicaments non pris en charge par la sécurité sociale,
  • un taux réduit de 2,1 % pour les médicaments pris en charge,
  • un taux normal de 20 % pour les autres produits vendus, non réglementés.

La convention collective applicable aux pharmacies (JO 3052 - IDCC 1996) et ses points essentiels

Des congés pour événements familiaux comme le mariage ou le décès ou des congés payés supplémentaires dès 6 ans d'ancienneté.

Une prime d'ancienneté dès 3 ans d'ancienneté avec un maximum de 15% et une prime pour le personnel travaillant plus de la moitié de son temps dans les sous-sols.

Les absences pour maladie sont assimilées à du travail effectif pour les congés payés dans la limite de 6 mois par ans pour les cadres et 2 mois par an pour les non-cadres.

A noter que les pharmacies relèvent de la CAVP (Caisse d'Assurance Vieillesse des Pharmaciens).

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge brute par activité / CA par activité : en différenciant au minimum les activités par taux de TVA par exemple, pour ensuite aller plus en détail.
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • Marge commerciale sur la revente des produits (en %)
  • CA par client : pour connaître le panier moyen de vos clients

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution de chaque catégorie de revenus (par activité et achat/revente) pour déterminer quelle activité soutient l'autre et ainsi ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de réviser certains prix pratiqués par votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

Nos dernières actualités

Mécénat et dons aux associations

Toutes les entreprises assujetties à l’IS ou à l’IR et ayant fait des dons à des organismes à but non lucratif ou des associations peuvent être éligibles à l’obtention d’une déduction fiscale.

Compte professionnel de prévention (C2P) - Pénibilité

Le compte professionnel de prévention (C2P) concerne les salariés exposés à des facteurs de pénibilité. Dans ce cas, l’employeur est tenu d’établir une déclaration et le salarié peut accumuler des points pour prévenir de la pénibilité au travail.

Bulletin dématérialisé

A partir du 1er janvier 2017, la dématérialisation du bulletin de paie est devenue la norme et le format papier l’exception. En effet, le décret n°2016-1752 du 16 décembre 2016 indique les modalités de mise en place du bulletin de paie électronique.