L'activité

Que retrouve-t-on comme activité professionnelle dans cette catégorie de métier ? Quelles sont les activités périphériques souvent retrouvées dans cette catégorie ?

L’activité de commerce de détail d’habillement consiste notamment à proposer des vêtements de dessus (vestes, manteaux, chemises, robes, jupes, pantalons) et des articles de maille (lingerie, chemiserie, bonneterie). Dans cette activité, on retrouve régulièrement aussi la vente d’accessoires de mode (gants, cravates, bretelles, bijoux).

L'e-commerce continue chaque année de gagner du terrain sur ce marché.

Tendances actuelles du métier, notre savoir-faire

Les ventes sont très saisonnières. Les périodes générant le chiffre d’affaires le plus élevés sont dans l’ordre : décembre (fêtes de fin d’année), octobre (premiers froids) et janvier (soldes d’hiver). Le chiffre d’affaires moyen des commerces sous enseigne est plus élevé que celui des indépendants isolés.

Le professionnel suit son chiffre d’affaires par gamme de produits et par collection, afin de maîtriser ses réassortiments.

A l’exception des commerçants exerçant dans le cadre de commission affiliation, l’exploitant gère ses stocks en temps réel en suivant de près la constitution et le volume de ses stocks.

L’exploitant détermine également sa politique de prix et de soldes en fixant les coefficients multiplicateurs par produits, en fonction de la rapidité de leur rotation et de la concurrence.

Le gérant suit le chiffre d’affaires réalisé en période de prix courants et en période de soldes, cette répartition ayant une influence importante sur les niveaux de ses marges.

Avec Compta&Experts, vous pourrez gérer ces tâches de manière optimale. Vos tableaux de bord, suivi de caisse, informations sectorielles seront présents au quotidien pour vous permettre de prendre vos décisions avec la meilleure information. Un rapport annuel sur vos cotisations sociales de TNS vous sera remis.

De plus, nous serons présents pour vous accompagner dans le suivi de la gestion des stocks, de vos réassorts et de vos marges.

Les atouts Compta&Experts

Suivi de vos indicateurs clés avec comparaison avec votre secteur
Compta&Experts vous accompagne au quotidien
Méthode de fidélisation de vos clients et de gestion des stocks spécifiques à votre métier

Fonctionnement

Formation

Il n’existe aucune réglementation pour exercer cette profession.

Type de structure, nature de l'activité

Le type de structure pour ces métiers peut être indépendant ou franchisé. L’exercice de l’activité est libre. Une inscription au Registre du commerce et des sociétés (RCS) est obligatoire.

 Les commerces rattachés à un réseau sous enseigne doivent respecter un cahier des charges imposé par la tête de réseau.

Règlementation spécifique au métier

Accueillant du public, le local doit répondre aux normes de sécurité relatives aux établissements recevant du public.

L'exploitant doit s'assurer de l'utilisation d'une caisse enregistreuse conforme.

La revente à perte est interdite, sauf en cas de liquidation pour cessation ou changement, de vente de produits saisonniers en fin de saison, de produits démodés ou encore de produits soldés.

La durée des soldes nationaux est de 6 semaines et la période de soldes flottants a été supprimée.

Les loyers des locaux commerciaux sont indexés sur un nouvel indice de révision des loyers (Indice des Loyers Commerciaux) intégrant une méthode de calcul pondéré (calculé pour 50% sur l’indice des prix à la consommation, pour 25% sur l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail et pour 25% sur l’indice des prix à la consommation).

Le régime d'imposition pour ces métiers est le BIC.

Spécificités comptables, fiscales et sociales

Quels sont les enjeux de comptabilisation sur cette catégorie de métier ?

La maîtrise des charges repose essentiellement sur la gestion et l’optimisation des achats et donc des stocks. Les redevances versées aux têtes de réseaux, les frais de publicité et les charges de personnel constituent également des postes de dépenses importants. Il faudra suivre le poids du loyer, notamment pour les commerces situés en centre-ville ou dans des centres commerciaux attractifs.

Les comptes d'achat et de ventes de marchandises doivent être suivis avec attention (607/6037/707). Il est conseillé d'isoler les comptes d'achat et revente de marchandises de la manière la plus précise possible (par produit).

Une gestion rigoureuse des stocks est également indispensable afin de limiter les invendus et les soldes mais aussi d’éviter les ruptures d’approvisionnement qui diminuent d’autant le chiffre d’affaires du magasin.

Quelles sont les taxes dues par cette catégorie de métier ?

Une liasse fiscale est due par toutes les sociétés. De plus, les sociétés à l'IS devront s'acquitter de cette taxe.

Les autres déclarations et taxes à payer sont les suivantes : CFE, CVAE, DAS 2.

Les dépenses relatives à l'élaboration de nouvelles collections des entreprises industrielles du secteur textile - habillement - cuir (THC) sont éligibles au dispositif du crédit d'impôt collection, intégré dans le crédit d'impôt recherche (CIR).

La convention collective applicable à l'habillement (JO 3241 - IDCC 1483) et ses points essentiels

A partir de 10 ans d’ancienneté, les salariés bénéficient au minimum d’un jour de congé payé supplémentaire. En cas de déménagement du salarié, celui-ci a droit à un jour de congé payé exceptionnel.

Pendant le préavis de départ d’un salarié, celui-ci a le droit de s’absenter deux heures par jour pour rechercher un nouvel emploi.

Les salariées en congé de maternité qui ont un an de présence dans l’entreprise ont droit au maintien de 100% de leur salaire.

Les salariés bénéficient d’une prime d’ancienneté à partir de 3 ans de présence, laquelle est revalorisée par tranche de 3 ans d’ancienneté acquise.

Gestion et stratégie spécifique

Les indicateurs à privilégier dans le suivi de cette activité sont les suivants

  • Marge commerciale par produit / CA par produit : en différenciant au minimum les catégories de produits
  • CA réalisé en moyenne par salarié
  • CA par client : pour connaître le panier moyen de vos clients

Pour quelle raison ces indicateurs sont intéressants à suivre ?

Tout d'abord, il est primordial de voir l'évolution de chaque catégorie de revenus (par produit) pour déterminer quelles sont les produits d'appel et ainsi ajuster éventuellement sa communication.

La comparaison avec les concurrents du secteur permettra éventuellement de réviser certains prix pratiqués par votre établissement.

Il est intéressant de connaître son CA par salarié car on peut se rendre compte facilement de la rentabilité de son établissement et ajuster éventuellement son volume d'activité ou ses prix par exemple.

Quelles sont les points stratégiques à suivre ?

Au niveau marketing, il est conseillé d'axer ses efforts autour des éléments suivants : site internet, carte fidélité, prospectus, annonces presse, radio.

Le coût élevé d’un emplacement de premier choix, le poids des stocks et la nécessité d’anticiper les nouvelles tendances afin d’ajuster les collections en conséquence, incitent les créateurs à opter pour un réseau sous enseigne ou à se spécialiser sur un segment moins concurrentiel (grandes tailles, commerce équitable, etc.). La commission-affiliation est la formule la plus répandue (pas de financement de stocks).

Nos dernières actualités

Aides à l’embauche

Il existe de nombreux dispositifs d’aide à l’embauche notamment en ce qui concerne les secteurs géographiques (comme les ZFU, ZRU ou les ZRR) et les salariés spécifiques. Nous allons aborder ici plusieurs dispositifs concernant l’embauche de salariés spécifiques.

Aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis

Dans l’objectif de promouvoir l’embauche des jeunes apprentis, il a été mis en place un dispositif favorisant leur embauche. Les TPE employant moins 11 salariés au 31 décembre de l’année précédente pourront bénéficier de l’aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis.

Bulletin dématérialisé

A partir du 1er janvier 2017, la dématérialisation du bulletin de paie est devenue la norme et le format papier l’exception. En effet, le décret n°2016-1752 du 16 décembre 2016 indique les modalités de mise en place du bulletin de paie électronique.